GAYE SU AKYOL

  • Facebook
  • YouTube

Turquie

booking  France

La musique de Gaye Su Akyol embra(s)se et enlace plus qu’elle ne sépare et ne dicte. Profondément libertaire, délibérément contestataire, elle se nourrit autant du rock psyché turc des années 60/70, des musiques traditionnelles que d’un trip-hop planant ou d’une électro aux beats ravageurs. Ici, les frontières de style tombent au service d’une fusion post-punk décomplexée, aux vertus exploratoires, faite de poésie fantaisiste et de sonorités exotiques. Artiste peintre devenue chanteuse sous l’influence conjuguée de Nirvana et de sa compatriote, l’engagée Selda Baˇgcan, Gaye Su Akyol marie les cultures, navigue entre Orient et Occident avec classe et élégance. Habitée, intense, sa pop rebelle prend des airs de manifeste. Fascinante, exaltante, sa voix prend, elle, facilement de la hauteur. « Dans un monde politiquement et socialement aliénant, il faut trouver un moyen d’être libre. Je l’ai trouvé avec ma musique. Et comme, quand une femme réussit, on cherche toujours le mâle caché derrière, je le dis haut et fort : je suis mon propre boss, je fais ce que je veux et je n’ai besoin de personne ». Voilà qui est dit..


"A l'Occidental pressé, Gaye Su Akyol n'est pas sans rappeler le personnage de Lana Del Rey. Mais avec une voix combien plus large, plus épique, plus héroïquement femme." - L'OBS


"Quand on la voit sur scène, c'est vrai qu'il y a du génie, de la folie mais aussi de l'humour." FRANCE 3


"Elle parle des eaux profondes de sa géographie, du pouvoir des femmes et du pouvoir des rêves auxquels elle croyait enfant" - FRANCE INTER


"un troisième album viscéral, poétique et révolutionnaire." - FIP


"Beats electro, rock psyché et instrumentation traditionnelle ornent la voix sensuelle d'une artiste qui a déjà conquis le public français" - RADIO NOVA


"Sa pop libertaire sonne comme un manifeste." - TELERAMA


"du rock turque à la voix aussi sensuelle que Lana Del Rey" - ELLE